Club de dessin – Projet du 2017

Mon projet prolongé du 2017 : Voyage au coeur des forêts du Vietnam et Création du Club de dessin pour les enfants des ethnies. 

À l’occasion de mon voyage, j’ai souhaité faire un geste à destination des populations locales.

Comme cet endroit est très isolé et considéré comme la région la plus pauvre du Vietnam, je me suis demandé si je devais faire quelque chose de l’ordre de la charité. Mais les populations locales bénéficient déjà d’une nature riche et majestueuse, ils sont déjà bénis par la nature. La meilleure chose à faire m’a alors semblé de les sensibiliser à la préservation de cette richesse, ce que malheureusement beaucoup de nos compatriotes oublient de faire dans les autres régions du Vietnam.

L’art est le plus beau langage, qui peut transmettre des messages de la façon la plus simple, la plus directe. L’éducation est la meilleure arme pour protéger cette richesse, et pas l’armée.

J’ai donc invité mes amis dessinateurs, Gérald Gorridge et Hang, à partir avec moi. On a emporté des crayons de couleur, des papiers et notre coeur plein d’enthousiasme.

Le premier club de dessin a été créé grâce à leur action, et au soutien de mes amis et de ma famille au Vietnam. 

Nous avons choisi l’école primaire Tung Xan Ha Giang. Cet internat compte environ 500 élèves issus des différentes ethnies minoritaires : H’mong, Dzao, Co Lua, Tay, etc. Ils devaient rester à l’école car ils habitent loin. Les enfants ne rentrent chez eux qu’un week-end par mois pour rencontrer leur famille. 

L’opération a été un grand succès. Les enfants ont été ravis de ce festin de couleurs ! Ils étaient tout timides et n’osaient parler mais ils se sont pleinement exprimés en dessin. Ils dessinaient le lieu où ils vivaient, avec plein de tendresse et d’amour. `

Nous leur avons dit que les enfants de la ville avaient une vie confortable avec beaucoup de jouets, mais qu’ils n’avaient pas autant d’espaces ouverts et de liberté, ni de nature majestueuse et qu’il faut protéger cette richesse et dire non à la déforestation. 

Nous avons tous été ravis de cette expérience et de cette excellente journée, espérant avoir éveillé la conscience de ses enfants sur une thématique primordiale.

J’ai donc décidé que chaque année, pour chaque visite chez mes fournisseurs de thé à l’occasion de mes campagnes d’achat, j’organiserais ce festin de couleur dédié aux enfants. 

Et en 2018 et 2019, nous avons pu revivre à nouveau cette si belle expérience.

En 2020, en raison de l’épidémie de Covid, l’école a malheureusement fermé, nous avons organisé un cours de peinture dans l’atelier de thé de M. Menh. Les enfants étaient encore plus excités. 

Je tiens de tout mon coeur à ce que ce projet se poursuive pour longtemps. Avec le développement de Nuage Sauvage et de Tra Art, j’espère construire bientôt une bibliothèque près de l’atelier de thé de M. Mềnh. 

Vân

À très bientôt pour les Super news !

Laisser un commentaire