11 septembre, 2023

7 mois depuis

513 vues

La Fascinante Danse du Lion au Vietnam : Origines et Significations Culturelles

La danse du lion, une performance visuelle captivante, est profondément enracinée dans la culture vietnamienne. Cette tradition millénaire, qui allie mouvements gracieux et symbolisme culturel, continue de fasciner et d’inspirer. Dans cet article, plongeons dans la découverte de la danse du lion au Vietnam, en explorant ses origines et ses significations culturelles.

Origines de la Danse du Lion au Vietnam

Lân est l’une des quatre créatures légendaires de la tradition populaire, aux côtés du Dragon (Long), de la Licorne (Lân), de la Tortue (Quy), et du Phénix (Phụng). Le Lân a une apparence unique, avec une moitié de dragon et une moitié de bête, ainsi qu’une corne. Il est considéré comme le symbole de la Bienveillance, car contrairement à d’autres créatures, le Lân n’utilise pas sa corne pour attaquer les autres.

L’origine de la danse du lion, ou danse de la licorne, remonte à une légende fascinante. Cette histoire légendaire met en scène Bouddha Maitreya, également connu sous le nom de Phật Di Lặc, qui descendit sur Terre pour apprivoiser un lion sauvage. Dans les performances de la danse du lion, vous remarquerez souvent la présence d’Ông Địa, un homme jovial et corpulent, vêtu de couleurs vives, tenant un éventail en feuilles et portant un masque arborant un large sourire tout en suivant le lion.

Selon la légende, aux premiers jours de la création du monde, le lion était une créature carnivore qui surgissait chaque année pour perturber la Fête de la Mi-Automne. C’est à ce moment que Bouddha Maitreya se transforma en Ông Địa et réussit à apprivoiser ce lion sauvage. Ông Địa offrit à la créature de l’herbe spéciale trouvée sur les montagnes, la transformant en une créature douce et végétarienne.

Depuis lors, chaque année, Ông Địa guide le lion pour apporter la joie lors de la Fête de la Mi-Automne, chassant les influences néfastes et apportant prospérité et harmonie aux gens. Partout où le lion se manifeste, les énergies négatives sont dissipées, laissant place à la paix et à la fertilité dans le monde. L’image d’Ông Địa et du lion symbolise également l’harmonie entre les êtres humains et la nature.

Occasions et Célébrations

La danse du lion a généralement lieu lors des occasions spéciales et des célébrations au Vietnam. Elle est souvent performée lors du Têt, le Nouvel An vietnamien, pour apporter des bénédictions aux entreprises et aux familles. On peut également observer cette danse lors des mariages, ouvertures de magasins, festivals communautaires, et des événements culturels. Par exemple, on retrouve des performances de danse du lion lors de la fête de la Mi-Automne, spectacles très divertissants en particulier pour les enfants.

En effet, les danseurs du lion utilisent des mouvements chorégraphiés pour imiter le comportement majestueux d’un lion. La participation de pratiquants d’arts martiaux et d’acrobates accompagnent le lion. Pendant la performance, Ông Địa guide le lion, ajoutant une touche d’humour qui contribue à l’aspect festif et joyeux de la danse.

D’ailleurs, la danse du lion est parfois confondue avec la danse du dragon, mais des différences importantes sont à noter : chaque lion nécessite deux danseurs, tandis qu’au moins une douzaine de participants sont requis pour un dragon. De plus, dans la danse du dragon, les danseurs sont visibles, manipulant une figurine de dragon au bout de longues perches. Dans la danse du lion, les danseurs se cachent à l’intérieur du costume de lion, donnant l’illusion que le lion est animé.

Signification Culturelle de la Danse du Lion

La danse du lion incarne des valeurs importantes dans la culture vietnamienne, notamment la chance, la prospérité et la protection contre les mauvais esprits. Les lions sont souvent décorés de couleurs vives, de cloches et de miroirs, pour chasser les esprits maléfiques. Les couleurs du lion ont également leur propre symbolisme : le rouge représente la bonne chance, le vert la santé et la prospérité, le blanc la pureté, et le jaune la richesse. De nombreux enfants sont initialement effrayés par ces étranges et grotesques bêtes, mais ils finissent par s’habituer à leur image amicale et bienveillante. Avec le rôle joyeux et sociable d’Ông Địa, ils surmontent leurs craintes et leurs hésitations. La Fête de la Mi-Automne pour ces enfants ne se résume pas seulement à un festin et aux gâteaux de lune, mais elle englobe également l’ambiance festive, l’excitation, et le sentiment d’appartenance à une communauté.

Pour plonger dans l’univers envoûtant de la danse du lion au Vietnam, rien de mieux qu’une vidéo captivante

 

Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats