fbpx

Le Ao Dai, symbole de la beauté vietnamienne

le-ao-dai-beaute-vietnamienne

Le Tết – le Nouvel An vietnamien approche à grand pas. C’est la fête la plus importante au Vietnam durant laquelle nous nous réunissons et partageons notre joie avec nos proches. Cependant, beaucoup de Vietnamiens, notamment ceux qui vivent à l’étranger comme moi, ne pourront pas retrouver leur famille cette année à cause de la pandémie de Covid-19. Afin de célébrer le passage à la nouvelle année lunaire et combler la nostalgie de mon pays natal, j’ai décidé de mettre le costume traditionnel de mon pays – le Ao Dai.

Considérée comme véhicule des valeurs esthétiques et morales, cette tenue traditionnelle est présente de plus en plus dans les fêtes importantes telles que le Tết ou les mariages. Pour moi, le Ao Dai représente non seulement la beauté vietnamienne, mais aussi la fierté, la tradition et la culture du Vietnam. Découvrez avec moi l’histoire du Ao Dai, ses valeurs et son importance dans la culture vietnamienne, ainsi que l’adresse où vous pouvez acheter votre costume traditionnel vietnamien à Paris.

Le Ao Dai vietnamien et son histoire séculaire 

 En français, “Ao Dai” signifie “robe longue” ou “tunique longue”. Alors que la composition du Ao Dai reste inchangée, se constituant d’une tunique serrée à manches et un pantalon ample, sa forme évolue parallèlement avec sa longue histoire. Pourtant devenu un symbole national qui valorise la beauté et l’élégance des femmes vietnamiennes, personne ne connaît exactement l’époque où cette icône traditionnelle apparaît.

Plusieurs historiens ont conclu que ses premières versions datent de 1744, sous le règne du roi Nguyen Phuc Khoat qui gouverne le Sud du Vietnam. Afin de distinguer le costume porté par les habitants du Nord qui est beaucoup influencé par celui des chinois, le roi Nguyen a créé la nouvelle version du Ao Dai dit “giao linh”. Inspirée du style des Cham, cette tenue est composée d’une tunique de quatre longs tissus et une robe noire portée à l’intérieur.

Au fil du temps, la tunique “tu than”, dont les tissus longs sont coupés plus court pour que l’ensemble du costume s’adapte à des travaux champêtres, vient remplacer le “giao linh”. L’apparition de la tunique vietnamienne à cinq tissus, appelée “ngu than”, au XIXe siècle sous la dynastie du roi Gia Long a marqué un changement majeur dans le rôle que joue le Ao Dai. Le costume officiel n’est plus qu’un habit mais un signe qui distingue les classes sociales.

Le-ao-dai-symbole-beauté-vietnamienne
L’évolution du Ao Dai du XVIIIe au XIXe siècle

C’était vers 1939 que la première version contemporaine du Ao Dai a vu le jour grâce à l’artiste Cat Tuong, surnommé Le Mur. Sous l’influence de la culture française, le créateur de mode a modernisé le costume traditionnel en réduisant le nombre de pans de cinq à deux et donnant au col les formes variées. Depuis la révolution de Cat Tuong, le Ao Dai a vécu plusieurs évolutions et modifications dans le but de faire ressortir l’élégance et la tendresse des femmes vietnamiennes. Le Ao Dai modernisé qu’on voit aujourd’hui est donc le fruit d’une évolution sans fin qui peut adopter les nouvelles innovations et les tendances de l’époque.

le-ao-dai-symbole-beaute-vietnamienne
La modernisation du Ao Dai depuis XXe siècle

Incarnation de la fierté et de l’esprit du pays

Au-delà d’un costume traditionnel, le Ao Dai joue le rôle d’un ambassadeur culturel et historique du Vietnam. Considéré comme l’esprit national, le Ao Dai devient aujourd’hui une source d’inspiration infinie des artistes contemporains, ainsi que des créateurs de mode nationaux et internationaux. En ce qui concerne la valeur esthétique, le Ao Dai évoque la beauté à la fois traditionnelle et moderne des femmes vietnamiennes. Dans le but de tout couvrir mais ne rien cacher, la tenue traditionnelle vietnamienne permet de relever la beauté et le charme de celles qui le portent.

Il semble que les femmes vietnamiennes ne marchent pas, elles volent avec leurs pieds et volent au-dessus de la terre”, s’exprime une écrivaine Bulgare connue lors de son séjour au Vietnam.

De nos jours, ce vêtement traditionnel n’est plus porté au quotidien. Il est réservé à de grandes occasions ou à des cérémonies importantes et porté par les vietnamiennes de tout âge et de toutes catégories sociales. Dans quelques villes, notamment celles au Centre du Vietnam, le Ao Dai est utilisé comme uniforme scolaire.

Portant le costume traditionnel vietnamien, je ressens non seulement la fierté, l’amour pour mon pays natal, mais je prends aussi la responsabilité de contribuer à la valorisation et à la préservation de la culture vietnamienne. À l’occasion de la fête du Tết, mon intention est de promouvoir la beauté et les valeurs traditionnelles du Vietnam à travers l’image d’une femme vietnamienne mettant le Ao Dai pour préparer une tasse de thé… un charme éternel placé à côté d’une source de purification spirituelle.

 

Le-ao-dai-symbole-beauté-vietnamienne
Vân montre sa maîtrise de l’art de thé en mettant le costume traditionnel vietnamien

© Ao Dai Luna

Facebook : www.facebook.com/banaodaiparis/

Instagram : @aodailuna

Cliquez ici pour acheter votre Ao Dai à Paris

Laisser un commentaire