23 mars, 2024

4 semaines depuis

230 vues

 Tet Han Thuc – Un festival culinaire du Vietnam

 Tet Han Thuc

Le Tet Han Thuc, ou le Festival des Aliments Froids, est une célébration traditionnelle vietnamienne qui a lieu chaque année au troisième mois lunaire. Rejoignez Nuage Sauvage dans un voyage culinaire et culturel, explorant les origines, les significations et surtout, le plat signature du bánh trôi qui caractérisent cette fête exceptionnelle. 

Tet Han Thuc, qu’est-ce que c’est ?

Tet Han Thuc est l’une des festivités les plus anciennes et significatives au Vietnam, se déroulant traditionnellement au troisième mois du calendrier lunaire. Cette année (2024), Tet Han Thuc tombe le jeudi 11 avril selon le calendrier grégorien.

Pour célébrer cette occasion culinaire exceptionnelle, Nuage Sauvage organise un  Atelier DIY Tet Han Thuc du samedi 06/04/2024. Venez partager ce moment de convivialité avec nous !  Réservez votre place ici: Atlier DIY Tet Han Thuc 

Pendant cette période, les habitants du Nord du Vietnam préparent deux types de gâteaux de riz saupoudrés de sésame, destinés aux cérémonies d’adoration des ancêtres et des bouddhas :

  • Le bánh trôi : également connu sous le nom de “gâteaux flottants”, ce sont des boulettes de farine de tapioca ou de riz, renfermant un morceau de sucre brun à l’intérieur.
  • Le bánh chay : des boulettes de pâte de haricot mungo, pochées dans de l’eau bouillante, servies dans un bol et arrosées de sirop de tapioca.

Tet-Han-Thuc-Nuage-Sauvage-banh-chay

Tet-Han-Thuc-Nuage-Sauvage-banh-troi

Légende du Tet Han Thuc 

Tet Han Thuc – le Festival des Aliments Froids trouve son origine dans une ancienne légende chinoise remontant à l’époque des Royaumes combattants (770 – 221 av. J.-C.).

Selon la légende, pendant une période troublée, le roi Wen de l’État de Jin a dû fuir son pays en raison de troubles politiques. Un homme nommé Gioi Tu Thôi l’a secouru et l’a accompagné pendant dix-neuf ans à travers de nombreuses épreuves. Lorsque le roi Wen est revenu au pouvoir, il a malheureusement oublié Gioi Tu Thôi lorsqu’il a distribué les récompenses. Blessé par ce désaveu, Gioi Tu Thôi est retourné dans son village avec sa mère.

Plus tard, le roi Wen s’est souvenu de lui, mais Gioi Tu Thôi a refusé de se présenter malgré les tentatives de persuasion. En réponse, le roi Wen a ordonné de mettre le feu à la forêt où il se cachait. Gioi Tu Thôi a préféré mourir avec sa mère dans les flammes plutôt que de se rendre. Pour honorer son dévouement, le roi a introduit des règles, notamment l’interdiction d’allumer du feu et de manger des aliments froids.

Signification du Tet Han Thuc au Vietnam

Bien que son origine soit chinoise, le Vietnam a intégré de nombreuses facettes de la culture chinoise après plus de 1000 ans de domination. Parmi ces éléments culturels importés, nous trouvons le Tet Han Thuc. Contrairement à la tradition chinoise où tous les plats doivent être servis froids, au Vietnam, les gens célèbrent cette fête en dégustant des bánh trôi – bánh chay, des mets traditionnels profondément enracinés dans l’histoire culinaire vietnamienne.

 Les bánh trôi – symboles de la vie des femmes vietnamiennes.

Hồ Xuân Hương, reconnue comme l’une des plus grandes poétesses du pays à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle, a composé un magnifique poème intitulé “Bánh trôi” – utilisant ce dessert comme une métaphore de la vie d’une femme. Son œuvre poétique reflète la profondeur de la condition féminine dans la société vietnamienne de l’époque.

Bánh trôi nước – Hồ Xuân Hương   tet-han-thuc-nuage-sauvage-3

Thân em vừa trắng lại vừa tròn,

Bảy nổi ba chìm với nước non.   

Rắn nát mặc dầu tay kẻ nặn 

Mà em vẫn giữ tấm lòng son.

Les gâteaux flottants

Ton corps est à la fois blanc et rond,

Flottant sept fois, coulant trois fois dans l’eau pure.

Même si on te pétrit jusqu’à ce que tu te brises,

Tu conserves toujours un cœur pur.

Le poème vietnamien “Bánh trôi nước” métaphorise la beauté d’une femme vietnamienne avec des boulettes de riz. Cette analogie évoque sa résilience, sa pureté et sa fidélité, au-delà de sa beauté extérieure. Le poète exprime ainsi les qualités profondes de la femme, dans une élégante métaphore poétique.

Le corps blanc et rond de la boulette évoque la beauté simple de la femme. En flottant et en coulant, elle symbolise la capacité de la femme à persévérer. Le pétrissage représente les épreuves qu’elle affronte, préservant son intégrité. Ainsi, la boulette incarne la résilience et la pureté de la femme.

Le poème célèbre la force et la beauté des femmes vietnamiennes, soulignant leur résilience et leur fidélité aux valeurs. Il honore la féminité, la force morale et la résilience.

 

Découvrez d’autres articles culturel de Nuage Sauvage ici :

Shopping cart0
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats