fbpx

Trà art : des thés du Vietnam, mais pas que…

Article de Divinithé sur notre projet Trà Art – première maison de thé 3 en 1 du Vietnam à Paris.

Superbe nouvelle pour lutter contre la morosité de cette fin d’année : un nouveau lieu de thé a ouvert à Paris !
J’entends d’ici les amateurs de thés blasés ronchonner : « Quoi ? Encore une nouvelle boutique de thés, mais y’en aura bientôt à tous les coins de rue. On ne s’y retrouve plus… »
Et bien non les amis ! il ne s’agit pas d’un énième comptoir de thé. Trà art vous propose des thés d’exception provenant du Vietnam, mais pas que…
Certes, ce lieu tenu par Vân, créatrice de la marque de thé Nuage Sauvage, est un salon de thé mais sa vocation est aussi de vous faire découvrir le Vietnam d’aujourd’hui à travers des expositions et des animations. Alors, on continue la visite ?

Le thé au Vietnam une histoire très ancienne

Le thé vietnamien, un thé méconnu en France

Avez-vous déjà bu du thé vietnamien ? Et, si c’est un oui, l’avez-vous apprécié ? Les chances que la réponse soit négative sont élevées…

En effet, le thé du Vietnam n’a pas bonne réputation auprès des amateurs français. Et pour cause : l’essentiel de sa production est destiné à l’industrie du thé en sachet. Les thés vietnamiens les plus connus sont les thés parfumés au lotus et au jasmin. Hélas, ceux importés en France sont souvent de piètre qualité. C’est ce constat qui a poussé Vân à vouloir nous faire découvrir d’autres du thé Vietnam Des thés artisanaux rares, de grande qualité qui même au Vietnam restent peu connus.

L’histoire du thé au Vietnam

Les Français ont créé les premières plantations de thé à la fin du 19e siècle. Elles ont connu leur apogé dans les années 1930, avec la construction d’usines modernes. Les guerres qui se sont ensuite succèdées dans la région ont rendu la culture du thé plus compliquée. La production a repris à la fin des années 80. Elle connait de nouveau un essor important depuis 2017. Le pays se classe au 6e rang mondial des producteurs de thé.

Le Vietnam produit essentiellement du thé noir et du thé vert. Le thé noir part à l’export alors qu’une partie du thé vert est consommée localement. Néanmoins, le pays fabrique également un peu de oolong. Le maocha (feuilles séchées au soleil utilisées pour fabriquer le puer) est exporté vers la Chine.

La culture du thé est très ancienne. Elle remonte à 3 000 ou 4 000 ans selon les sources. Son berceau est situé dans une zone formée par des territoires appartenant aujourd’hui au Vietnam, au Laos, à la Chine et à la Birmanie.

Divinithe-CARTE-de-la-region
Carte du Vietnam et des pays frontaliers.

Nous retrouvons aujourd’hui chez Trà Art des thés d’exception provenant du Nord du Vietnam.

Nuage Sauvage : thé et épices du Vietnam

Comment est né Nuage Sauvage ?

Vân [qui signifie nuage en vietnamien] est originaire du Nord du Vietnam. Il y a quelques années, elle a effectué un reportage photographique dans sa région d’origine. L’idée de promouvoir les thés locaux est née à cette occasion. Elle a alors découvert une forêt de théiers centenaires. La qualité des thés produits à partir de ces arbres l’a conquise. Elle a donc décidé d‘y retourner en 2017, pour mieux étudier le thé, comprendre les enjeux et développer un projet autour de ces thés.

Récolte des bourgeons sur des théiers sauvages qui font servir à faire le thé blanc Ecailles de Dragon. © Nuage Sauvage.

Cette région abrite une forêt primaire où poussent des théiers sauvages très anciens. Des ethnies minoritaires, comme les Dzao, les Hmong ou les Tay utilisent un savoir-faire ancestral pour fabriquer des thés d’exception. Malheureusement, cette connaissance intéresse peu les jeunes générations et risque de disparaître. Ces théiers et les techniques de fabrication locales constituent pourtant un véritable trésor national.

Les autorités locales et nationales semblent ignorer totalement cette richesse culturelle. Elles préfèrent favoriser le développement de complexes touristiques de luxe dans la zone. La déforestation que ces projets impliquent met en danger ses anciens théiers sauvages.

Sa démarche

Divinithe-feuilles-du_the_blanc-ecailles-de-dragon-de-chez-Nuage-Sauvage
J’ai eu un coup de coeur pour ce thé blanc qui porte si bien son nom : Ecailles de dragon,. Il s’agit d’une récolte de bourgeons de théiers sauvages. Ces écailles supportent jusqu’à 10 infusions et délivrent une liqueure délicate, sucrée, florale et fruitée.

En s’appuyant sur l’association VACNE (L’Association Vietnamienne pour la Conservation de la Nature et de l’Environnement), Vân travaille sur un projet de protection de cette zone. Il vise à promouvoir une exploitation responsable et durable de ces théiers. Actuellement, le projet rencontre de nombreux freins. Le premier étant la difficulté à mandater un botaniste pour analyser les arbres de cette forêt.

Les théiers utilisés ne reçoivent aucun traitement. Les feuilles sont cueillies à la main, certaines proviennent même de zones de la forêt gardées secrètes.

Les thés n’ont pas tous reçus le label bio. En effet, certains sont produits en trop petites quantités pour que cela soit économiquement envisageable.

Après la cueillette, vient l’étape du flétrissage, réalisée ici en plein air. Le but est de réduire le taux d’humidité des feuilles. © Nuage Sauvage.

Les débuts la marque

A son retour de voyage, Vân se lance dans l’importation de thé du Vietnam en France. Dans un premier temps, elle les propose à des comptoirs de thés.

En un second temps, la volonté de vraiment mettre en lumière les thés vietnamiens pousse Vân à lancer donc sa boutique en ligne, Nuage Sauvage.

 

 Divinithe-objets_de_the_chez_tra-art_-de_Nuage-de-the
Chez Trà art, on vous offre un thé d’accueil. Au premier plan, vous pouvez voir du puer du Vietnam, très joliment présenté dans un bambou.

Des thés d’origine et des thés parfumés

Nuage Sauvage vend, outre des thés en vrac, des épices vietnamiennes comme de la cannelle, du poivre sauvage, du curcuma, de la cardamone, etc.

Les thés proviennent donc du Nord du pays : de Lào Cai, de Hà Giang et de Yen Bài. La gamme est complète : thé blanc, thé vert, thé jaune, thé noir, du thé fermenté (puer) et oolong.

Vân a développé deux gammes, l’une constituée de thés d’origine et l’autre de thés parfumés.

Aujourd’hui, elle travaille avec deux coopératives de thé pour créer des mélanges parfumés. Elle a choisi un petit producteur, Cao Bo, pour les grands crus.

Les thés d’origine, des grands crus 

  • Ecaille de dragon : thé blanc, bourgeons de théiers sauvages
  • Les fées : thé blanc, bourgeons de théiers sauvages
  • Cao bo : thé jaune provenant des théiers anciens de Ha Giangun
  • Ailes de dragon : thé vert, bourgeons sélectionné à la main à partir de théiers sauvages Duoi Rong
  • Shan Ha Giang : thé vert
  • Oolong Bio Tam Duong : thé oolong
  • Ho Thau : thé noir
  • Pu-erh au bambou fumé : thé fermenté
Et non, la Chine n’est pas l’unique pays du thé jaune ! Nuage de thé vous propose Cao Bo, un thé jaune créé à partir d’une cueillette Impériale (un bourgeon + la première feuille ) provenant des théiers anciens. Cela donne un thé végétal, avec une pointe d’agrume très agréable.

Les mélanges parfumés

Il s’agit de mélanges créé par Vân, à partir de fleurs ou d’épices. Elle choisit des récoltes de qualité où l’on cueille la première et la deuxième feuille.

  • Thé aux fleurs de lotus : thé vert parfumé par imprégnation d’une grande délicatesse
  • Thé aux fleurs de jasmin : thé vert parfumé par imprégnation
  • Rizières Enchantées : thé vert mélangé avec des feuilles de Pandan
  • Printemps à Dalat : thé vert parfumé aux fleurs d’Ylang Ylang et d’Osmanthus
  • Lumière des guirlandes : thé noir de Noël parfumé aux fleurs d’Osmanthus et aux bourgeons de pins
  • Hanoi Breakfast : thé noir à la bergamote
  • un thé à la menthe poivrée : sur une base de thé vert

Tra art : un salon de thé et un lieu d’exposition

Devanture du salon de thé, lieu d'expositions Trà art de Nuage de thé
Devanture du salon de thé, lieu d’expositions Trà art de Nuage de thé

En vietnamien, thé se dit Trà. Etablir un lien entre le thé et l’art, le thé étant lui-même tout un art, c’est un très beau programme… C’est celui de Nuage Sauvage qui nous offre donc plus qu’une énième boutique-salon de thé.

Actuellement, dans le contexte COVID, nous pouvons y découvrir des thés d’exceptions, des épices et des chocolats vietnanmiens, des accessoires ou encore explorer la petite bibliothèque consacrée à littérature vietnamienne. Il est également possible de prendre du thé à emporter.

Nous attendons donc avec impatience 2021 et l’assouplissement des règles sanitaires pour profiter du salon de thé, de la petite bibliothèqueet surtout pour en savoir plus sur la culture contemporaine du Vietnam lors des expositions !

Divinithe-Théière_décorée_vendu_chez_tra art_Nuage de thé
Théière décorée, présentée dans la vitrine de Trà art, rue Bichat à Paris.

© Divinithé

Laisser un commentaire